Famille Unie malgré tout (Ep3)

Voyeur Sex

Famille Unie malgré tout (Ep3)Suite :Episode 3 : Sœurette Salope:Je venais à peine de passer le petit portail du Jardin de Nini, que j’ai vu ma mère arrivée en voiture, ralentie, baisse le carreau et me dis: Maman (Katy) : Oh bah tu étais parti ou? toi? Moi : Bah, je suis allé voir une copine pas très loin, je suis repassé voir Nini en revenant, pourquoi?Maman: Hmm… D’accord, ta sœur ma dis que tu étais Sensé mettre un mot pour me prévenir,Moi : Bah je ne l’ai pas fait ?Maman: Non ..Tu ne l’as pas fait, NON ! Moi: Oh..Bah excuse moi Maman, j’étais un peu dans mes pensées à ce moment-là, j’ai dû oublier.Maman: Je me suis inquiété hein..Moi: Bah Marion, ne t’as pas prévenu ? Maman: Si si, elle se préparer pour sortir quand je suis rentré.Quand je lui ai demandé à quelle heure tu rentrais,elle n’a pas su me répondre, elle t’a conseillé de mettre un mot, pour me direl’heure à laquelle tu rentrais.Moi: Ah oui effectivement, vraiment désolé d’avoir oublié, Mam’s.Maman: Bon ça va ! ça c’est bien passer avec ta chérie?Moi: Mais… ce n’est pas ma Chérie Roooh ! Maman : M’ouais bien sûr…Tu rentres à la maison là?Moi: Oui oui, pourquoi?Maman: Je n’était pas prévenu que tu sortais,je peux au moins savoir si tu rentres?Moi: Oui …Oui je rentre à la maison là.Maman: Très bien je passe voir ta grand-mère, ne traîne pas trop sur le chemin.Moi: Je suis un grand garçon Maman, Merci..Maman: Ah …! **Et passa en marche-derrière en montant le carreau**S’ avance pour trouver une place où ce garer, J’avance en direction de la maison d’un pas décidé sans me retourner. Mes pensées au sujet de ce qui s’était passer au matin avais était balayer par d’autres pensées,remplacé par le moment avec Nini, j’étais pressé d’être demain soir pour la retrouver,plus rien ne pouvais me déstabiliser, du moins c’est-ce que je penser,Une fois arrivée devant chez moi, j’en jambe la petite clôture en pierre,contourne la maison pour me rendre au petit jardin arrière,Je coulisse la baie vitrée qui donne sur le salon,IL n’y avait l’air d’avoir personne à la maison, une fois rentré et déchausser,je décide de monter dans ma chambre, toujours focalisé sur le moment que j’ai pu vivre avec Monicaet aussi par rapport à notre conversation “qu’on était tous coquin dans la famille”..Ce qui ma le plus choqué c’était par rapport à ma soeur Marion,pas qu’elle soi cochonne à la limite vue comment elle s’habille on pourrait ce dire qu’elle cherche à tout prix séduire et faire bander les mecs,mais c’est surtout le fait qu’elle s’est déjà fait grillée avec des sex-toys par ma mère;je pourrais même m’en servir si vraiment ma mère me saoule avec mon magazine,mais je n’ai pas spécialement envie qu’elle sache que Mami m’en est parler surtout que je suis quasi sûr à 100% qu’elle est partie la voir pour lui parler des magazine,ça risque de paraître un peu louche, et je n’ai vraiment pas envie de gâcher ce début de relation avec Monica.Je ne sais pas si c’est le tabou petit-fils grand-mère, la peur d’être découvert mais d’avoir pensé à tout ça, me replonge dans une grande excitation.Une fois en haut des escaliers, je remarque que la chambre de ma soeur est ouverte,c’est plutôt étrange que ma soeur soit là ou non sa chambre est toujours fermé,et si j’aller y jeter un coup d’oeil … Je ne sais pas ou ma soeur était,je ne savais pas si elle était rentré de sa petite sortie de tout à l’heurece qui est sur, c’est que certaines choses avaient bougé depuis la dernière foisque je suis allé chercher sa robe, il y a avait un magnifique corset rouge par terre super-sexy.L’excitation montait encore plus, quelque flash de souvenirquand je la matais, sous la douche, J’ai commencé à me toucher et pris mon sexe entre mes doigts au-dessus de mon jean pour me sentir durcir, J’ai envie d’aller plus loin dans sa chambre et pourquoi pas me touché réellement… Je me dirige vers sa commode.Si je prends son corset et qu’elle rentre entre-temps ça va être compliquée de cacher ça alors que si je prends l’un de ses sous-vêtements dans sa commode, il y aura très peu de chance qu’elle le découvre,surtout vu le nombre de sous-vêtement sexy qu’elle a.Une fois arrivé à ça commode je commence à fouiller un peu ses tiroirsj’avais l’embarra du choix…Au troisième tiroir, je suis tombé sur l’un de ces sex-toys, Il était de couleur claire par spécialement gros comparé à mon sexe.Il faut dire je n’ai pas vraiment de point de comparaison que sa soi,niveau des model de sexe-toys existant ou niveau des sexes des mecs de mon âge, même si je n’ai jamais jalousé un sexe masculin sur mon magazine porno, J’ai aussi trouvé un emballage en plastique rigide avec un emplacement pour ranger un god mais il n’y avait pas l’air d’être là dans ces tiroirs…J’ai senti à mon pieds un Shorty de couleur noir, la matière était agréable.Je ne pourrais pas vous dire si c’était du nylon ou même du satin j’ai très peu de” culture” sur ce genre de choses, ce que je peux vous dire, à l’odeur elle l’avait mis récemment.J’avais trouvé le bon !Je me dirige vers ma chambre, je n’ai que dans le couloir direction bursa escort ma chambre,J’avais déjà sorti mon sexe, une main dessus et l’autre sur mon nez entrain de sentir son shorty.Je rentre dans ma chambre et là …Surprise !!!Ma soeur était là!!posée sur mon lit avec mon large caleçon qui me sers de pyjama poser sur ses petits seins ferment entrain de s’enfoncer le fameux god qui n’était pas dans son emballage…Elle a était autant surprise que moi de par mon arrivée mais surtout avec mon sexe sorti et son shorty au visage, Je le fis tomber sur le coup de la surprise, et cacha mon sexe, je pense que j’étais plus choqué qu’elle me vit entrain de me toucher dans son shorty que moi la voir sur mon lit entrain à se faire plaisir avec mon caleçon. Marion: Qu’est-ce que tu fous là?Moi: P…p… Pardon? toi ! Toi qu’est-ce que tu fous là?Marion: C’est mon shorty qui est tombé là?Moi: C…c’est…c’est mon caleçon que tu as sur tes seins là? Marion: Ouais ! Tu veux que je le dise à Maman qu’en plus de te branler sur des femmes mûres, tu prends mes sous-vêtements ? Moi: Tu veux que je le dise à Maman, que tu prends le bas de pyjama de ton frère pour te toucher sur mon lit?Marion: Pas de bol pour toi, elle m’a déjà grillé entrain de me toucherdans ta chambre par contre, toi…J’étais abasourdi, comment ça… ce n’était pas la première fois …qu’elle se toucher dans ma chambre, est-ce que c’était vraiment dans cette circonstance que ma mère l’avait déjà surprise ?Est-ce que ce n’était pas du bluff pour éviter que je lui en parle car de toute façon je suis aussi coupable qu’elle…Elle fixa mon sexe très peu dissimulé sous mon maillot en se mordille les lèvres de désir. Marion: Bon… reste pas planté là comme un couillon, rapproche toi .Moi: Euh pardon ? je ne crois pas là .Marion: On ne va pas rester comme ça tout excité comme cher pas quoi.Moi: Marion tu es ma soeur arrêtent tes conneries.Marion: Oh c’est bon, fais pas le mec ! Si je t’exciterais pas tu ne serais pas rentré dans ma chambre, prendre un sous-vêtement à moi, sans même prendre le temps depasser dans ta chambre avant.Moi: Je n’ai jamais dit que tu ne m’excitais pas….Elle retira son god,elle avança vers moi à 4 pattes de mon lit jusqu’à moi en me disant:Marion: Dans ce cas-là, si tu ne te décide pas..c’est moi qui viens.Je n’ai pas su quoi répondre, mais elle a compris que je ne me débattrais pas,j’ai soulevé mon maillot en laissant mon sexe se balancer dû au mouvement de mon maillotMarion: Moi qui penser que tu avais encore un sexe d’enfant,J’aurais jamais imaginé ça !Moi: Pourquoi elle est si grande que ça?Marion: Hmm Bah ouais franchement ça va, elle est bien grosse surtout…arrivé à mon niveau, elle agrippa mon mollet pour prendre appui pour mieux se redresser.Elle se mit à genoux et commença à me branler délicatement puis elle cracha sur mon sexe et dans sa main, quelques va-et-vient en me masturbant,j’ai senti son autre main montant de mon mollet a ma petite paire de fesses j’ai senti un frisson (chair de poule) de mon autre mollet jusqu à mon bas du dos, elle a dû le sentir. J’ai également senti son souffle chaud sur mes testicules,et sentent sa langue et son piercing sur mes couilles tout en continuant à me branlerj’ai posé ma main sur sa nuque tout en emmêlant mes doigts dans sa douce chevelureelle appuya fortement sa langue sur mes couilles tout en remontant le long de mon sexe,quelque coup de langue sur mon frein en me regardant d’un regard plus que coquin pour ne pas dire ” salope”.Un petit sourire malicieux avant de gober mon gland d’une profonde aspiration, Je pourrais pas vous dire le kif que ça était, je levai la tête en direction du plafond, les yeux fermés en lâchant un petit “hum” de plaisir.Elle retire sa main de mes fesses pour se caressait les clitos,Je me penchai un peu , pour att****r un de ces seins pour le malaxer comme Monica m’avait appris,elle a dû aimer, j’ai senti qu’elle se mit à se caresser plus rapidement et à m’aspiré mon sexe encore plus fort au moment où j’ai commencé à lui ploter les seins,Elle sortit mon sexe de sa bouche et se mit elle-même des coups de bite sur le visage en me regardant d’un œil , ferment l’œil coté gauchecoté ou’ elle s’infligeait elle même des cous de mon sexe.elle ralentit un peu ma masturbation en me disant:Marion: Si j’avais su que c’était aussi bon avec toi j’aurais fait exprès de me faire griller dans ta chambre avant.Moi: De faire exprès de te faire grillé? tu savais que j’aller rentrer?Marion: Tu aller bien rentré à un moment donné, mais j’espérais que sa soi avant que Maman rentre;Moi: Tu es vraiment une cochonne toiMarion: La vraie question, c’est est-ce que t’aime quand je fais ma cochonne?Moi: J’adore ça !Marion: Bon ! À toi maintenant !Moi: à moi..quoi? Marion: Hein euh…Bah à toi de me bouffer la chatte !Je n’avais jamais vraiment fait ça… Mais sa ne m’a pas fait peur pour autant, je lui fis comprendre qu’elle devait se redresser en lui tirant les cheveux vers moi,elle se redressa en se mit à m’embrasser fougueusement, je n’avais vraiment pas bursa escort bayan l’impression d’embrasser ma soeur peut-être l’excitation,le moment je sais pas, faut dire aussi que c’est pas l’ activités premières entre frères et soeurs.Je lui choppe l’une de ses énormes fesses dans l’excitation… pendant qu’elle introduise sa langue dans ma bouche,elle commença à me tourner afin que je soi dos à mon lit pour me pousser dessus.Elle retire complètement mon Jean et me monte dessus, se retourne ..et pose sa petite chatte sur mon visage afin d’être en position du 69, J’avais déjà vu comment faire sur mon magazine, plutôt… ou léché à peu près ….et ou positionné mes doigts pour lui écarter les lèvres, j’avais à peine posé ma bouche, la langue légèrement ressortie qu’elle avait déjà remis ma queue dans sa bouche, j’appuyai assez fort mais pas trop sur son clito, j’essayai également de faire gaff à ses réactions corporelles et autres, pour voir ce qui lui faisait le plus de bien.J’ai commencé à aspirer son clito tout en mettant quelques Accous de langue,vu ses petits bruits elle avait l’air d’adoré ça, Elle commença à enfoncer mon sexe aux plus profonds qu’elle pouvais, ..bon rien à voir avec Monica mais je vous mentirai si je vous disais que je n’ai pas adoré ça ! Je senté bien qu’elle voulais aller plus que les préliminaires,moi pareil…mais je redoute ce moment…Je ne les jamais fais, Je préférais que Monica me montre comment faire avant..Je serais surment plus à l’aise.Pourtant Monica ne ma pas montrais comment léché une chatte, et vu les guinements de Marion je pense pas être ci mauvais que ça.Marion: Putain c’est bon ! J’aime quand tu me la bouff, hmmm….Moi: J’aime ça aussi, tu sais ?Marion: Je vais te grippé dessu, Ok?Moi: Euh oui Vas’y…Je n’ai pas pu refuser, au pire je la laisse faire juste, Elle me dirige et ça suffira pour le moment je pense,sans perdre trop de temps, elle me grippa dessus pris mon sexe dans sa main et rentra doucement à l’intérieur d’elle,*mon Dieu!* Cetait tellement bon…. Je me suis tant imaginé comment se pourrais être Exactement…mais j’étais loin du compte .Elle commença doucement à rebondir sur mon sexeElle montait et redescendait de plus en plus rapidement;Elle redescende d’un coup sec et assez fort tous les 2/3 fois;Et là …On à eu l’impression d’entendre les clés…On ne fils lui un geste pour être sûr, …..Effectivement quelques secondes après,la porte d’entrée ce claque…Ma soeur se relever d’un coup sec en lâchant un ” putain ! merde “.Elle redescend sa nuisette, je renfile mon jean sans même remettre mon boxer,déjà que mon coeur batte à 20 000 du fait d’avoir enfin pénétré une fille,mais alors là.. J’étais limite à deux doigts du malaise…Maman (Katy) : Y a quelqu’un ici???!………Maman : Allô ! Je suis rentrée !Marion : oui oui Maman ! Thomas, tu pourrais répondre à mamantio con, va ! Elle ferma ma porte de ma chambre en me lâchant un client d’oeil,je n’ai pas été tout de suite aller la voir, j’ai vite retendu ma couette, cacher mon boxer qui était sensé être sous ce jean à la base…Ouvrit un peu plus ma fenêtre.. qui était déjà Légèrement entre ouverte.Quelque secondes plus tard…On toca à la porte de ma chambre :Moi: Entré !? Maman: C’est Moi, je peux rentrer .Moi: bah oui !Maman: tu es sûr que ça vas ?Moi: Bah…Euh … Oui pourquoi?Maman: Euh…Non Je sais pas…Dis-moi, Mami a besoin de toi après-demain,tôt le matin, tu veux dormir chez elle, demain soir ?Moi: Euh…pfff… Ouais pourquoi pas ?Maman: Souffle pas! Tu étais bien content discuté avec elle tout a l’heureMoi: Non je souffle pas, Oui oui ça fait du bien (elle ma fait plus que du bien, dans tous les sens du sperme XD)Maman: Bah ouais, tu te confies à Mami et pas à ta mère…Moi: tu n’était pas à la maison….**Elle se posa au bout de mon lit**Maman: Non mais je peux comprendre que tu changes j’ai parlé avec elle, tu deviens un homme mais sache que même quand tu auras mon âge tu resterasmon petit bébé d’amour…Moi: Comment veux-tu que je te parle des changements que moi-même je comprends pas, si tu me considère comme un ” bébé d’amour”…..Maman: Façon de parler roooh… Je comprends que ça peut te gêner de parler de certaines choses et si tu as vraiment besoin de parler plus à ta sœur ou à Mami quà moi,je comprendrais…mais sache que je suis là pour toi.**Je me sens terriblement mal, j’ai vu que sa la toucher il faut dire que plus petit ,on était super-fusionnelle**Moi: Désolé Maman, T’inquiète pas je vais faire des efforts,Je peux comprendre que tu as besoin de savoir tes enfants bien dans leurs têtes ou dans leurs corps…Je te promets de faire des efforts pour un peu plus te parler.Maman: Oh ! Merci mon ange, ne va pas te forcer non plus hein!Moi: Non promis. Elle tendit sa main sur le côté, s’y appuie ,elle me regarda avec son doux regard plein de malice le sourire aux lèvres, j’étais content de la voir comme ça.Maman: Allez je vais me motiver à faire le dînée Moi: d’accord Maman ! Maman: Que fait ta sœur là?Moi: Oula! aucune idée ( AU Cuni dé escort bursa XD) Maman: Bon,je vous appelle quand c’est prêt !Moi: d’accord Mam’s une fois qu’elle passa la porte, Je m’assois sur mon lit, en lâchant un petit soupire de soulagement.On a clairement eu chaud. J’étais encore excité, pas évident de se stopper comme ça sans ce terminé, j’attendis un peu histoireque la pression redescende…Quelque minute plus tard … On frappa à ma porte de chambre…Moi: Oui entré !?Marion: C’est Moi ! Moi: Putain c’était chaud !Marion: tous les deux ?Moi: Gogole! Non..enfin si …mais je parlais par rapport à Maman ahahMarion: Tu m’étonnes !c’était tellement bon…Moi: Grave ! Marion: Je sors avec des copines se soir, J’ai prévenu Maman, apparemment elle sort demain soir elle.Moi: AH ?Marion: Tu veux qu’on dorme tous les deux demain soir? on pourrais peut-être finir notre affaire ?Moi: Euh … Je kifferais le souci c’est que je dors chez Mami, elle aurait besoin de moi après-demain Matin. Marion: Pff tu es nul ! Moi: Oh ça va, ce n’est pas comme si on ne se voyait jamais ahahMarion: Javoue mais ça m’a tellement excité …Moi: fiiiouuu Moi aussi :$Marion: Bon on se ratt****ra une prochaine fois ! Moi: Ok soeurette ! Elle sorti de ma chambre en tortillant du cul, et ferma la porte, rien que de revoir son gros cul dans mes souvenir, me redonne un demi-molle grrr !sa devenais chiant à force là …Bon ! Je vais quand même remettre un boxer… Je descendis mon Jean, direction ma commande où se trouver mes boxersla queue a l’air en demi-mole, et ma porte de chambre se rouvrit:Maman: AHH au faite …Moi: Maman ! .. Toc avant d’entrer! *Elle fixa mon sexe d’un air assez choqué.*Moi: Oh Maman ! Maman: Oui ?*Elle continua à le regarder, elle avait l’air d’être bloquée sur la image…*Maman: Euh oui.. Pardon : **dit elle se retournant dos à moi****Je mis rapidement mon boxer,**Moi: Que voulais-tu ? mam’s?Maman: Euh…OUI OUI Pardon !Je sors avec des copines demain Soir donc je voulais savoir si c’était sur pour toi,d’aller chez Mami demain soir.Moi: Bah oui oui ! Mais de toute façon même si j’y serais pas allé, je suis assez grand pour me garder seule.Maman: Oui, Effectivement Elle est bien Grr…Euh oui effectivement tu es bien.. grand maintenant..Moi: Euh …?Maman : Habilles-toi et viens mangerElle sortit de ma chambre directement après, ça ma fait bisare qu’elle bloque autant sur mon sexe,mais bon… Passons, je commencer vraiment à avoir faim sans mauvais jeux de mots ^^ Je sortis de ma chambre pour rejoindre ma soeur et ma mère dans le salon.Une fois à table l’ambiance était vraiment bizarre…Maman avait du mal à me regarder dans les yeux et ma soeur me regarder d’un air plus que coquin en me faisant du pied…J’essaye de lui faire comprendre d’arrêter ça en fronçant les sourciles, Mais elle s’enfoutait, Je me souviendrais toujours de ce moment..On mange des merguez avec de la purée faite maison, elle monta son pied jusqu’à mon entre cuisse choppa une merguez avec sa fourchette elle l’aspira comme si elle la suce, J’étais vraiment gênais pour le coup….( fin du repas :)Maman: Marion tu rentres tard ce soir?Marion: Franchement… Je pourrais pas te dire,Mam’sMaman: Oui bah tu picoles pas trop hein.Marion: oh bah non je ne suis pas comme ça!Maman: bah NON.. à peine !Marion: j’aime pas ça être bourrée! **(en me regardant)**et me fils un client d’oeil, je n’avais pas tilté sur le coup quelle parler du sens bourré sexuellement… Quelle salope celle-là ! Marion: Bon allez ! Je finir de me préparer,*Elle remonta au premier étage, quelques secondes plus tard*Maman: Et.. Thomas ? Moi: Euh oui? Maman: Tu vas faire quoi ce soir?Moi: Euh bah.. j’en sais trop rien sûrement jeux vidéo et toi mam’s?Maman: Bah écoute y a ma série à la télé. Moi: Oh.. Daccords. Je commençai à me lever pour retourné dans ma chambre.. Fallais que je pense à autres choses, depuis ce matin mon sexe n’a pas arrêté de gonfler, sa devenez limite lourd.j’allumai ma télé et ma console le cul posé sur le lit, Je voulais vraiment penser à autres choses mais franchement ce n’était pas évident les premières minutes, Quelque minute plus tard, j’étais à fond dans mon jeu enfin libérais de toutes ses pensées.J’entendis ma Soeur descendre les escaliers et prévenir ma mère: “qu’elle y aller” , Quelque partie plus tard, on toca à nouveau à ma porte :Moi: Oui?Maman: Je peux rentrer …Moi: Oui bien sûr !*Elle passa la tête à la porte*Maman: Tu n’es pas toute nue,c’est bon ? hi hi Moi: Ahah ..non,c’est bon. Maman: Hmmm D’accord je te dérange pas?je peux te parler en vitesse?**J’appuyai sur la pause**Moi: Non, Oui viens Mam’s,**Elle rentra dans ma chambre et se posa à coté de moi **Maman : Encore désolait mon chéri..Moi: Désolé pourquoi?Maman: Bah … Déjà d’être rentré sans prévenir et de te considérait encore comme un enfant.Moi: Non mais comme tu m’as dit, je suis ton petit garçon,je peux comprendre ne t’en fais pas.Maman: Oui enfin avant de manger, j’ai pu voir que tu n’es plus un petit garçon…**J’étais gênais, pourquoi elle me reparle de ça, là comme ça? **Et là… PROBLÈME !Elle posa une main sur le lit, senti quelques choses sous ma couette, Maman: Quesque …?**Elle souleva ma couette et vit le sexe-toy de Marion à coté d’un de ses sous-vêtements**Suite au prochain épisode …

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir